Offre de Noël : Vin d’orange & chocolats Malakoff

A offrir : Vin d’orange & chocolats Malakoff

Nouveau partenaire du Domaine, la Chocolaterie artisanale Malakoff accompagner désormais notre vin d’orange pour le plus grand plaisir des gourmands. Offrez notre Vin d’orange & et des Chocolats Malakoff qui seront parfaits pour vos cadeaux de Noël en famille et aussi un excellent présent pour vos collègues de travail. AU CHOIX :

🍊Vin d’orange 50 cl + filet 5 barres de chocolats mélangés🍫: 17,50 euros

🍊 Vin d’orange 50 cl + boîte métallique15 barres de chocolats mélangés🍫 : 27 euros

🍊 Vin d’orange 75 cl + plumier bois 16 barres chocolats mélangés 🍫: 39 euros

Pourquoi une alliance Vin d’orange et chocolats Malakoff

Nous sommes heureux de nous associer avec les chocolats #Malakoff pour cette fin d’année et pour toutes les fêtes sucrées à venir! C’est lors d’un séjour en Lozère que nous avons redécouvert ces saveurs d’antan… quelle belle trouvaille ! Des chocolats fabriqués dans le Sud de la France, avec une recette authentique… cela n’a pas pris longtemps pour nous amener à concrétiser cette nouvelle alliance : Chocolats made in Lozère, avec notre vin d’orange fait maison qui obéit strictement à la recette de notre arrière grand-mère Reine Puech.

Présentation de la chocolaterie Malakoff implantée en Lozère

MALAKOFF : Chocolaterie artisanale française. La chocolaterie est implantée à la Canourgue, en Lozère, où Laurence et Romain Chollier, chocolatiers passionnés de bons produits, ont retrouvé la fameuse recette de la légendaire barre chocolatée Malakoff. Ils vous invitent à la gourmandise et aux saveurs de l’enfance avec des collections de chocolats allant de la simple barre à la pâte à tartinée : dix goûts différents, une trentaine de pâtes à tartiner… C’est en Lozère que le chocolat Malakoff, recréé dans le Gard, est désormais fabriqué.

Elles avaient disparu dans les années 1990. Les barres de chocolat Malakoff ont été recréées il y a dix ans par Romain Chollier. Celui-ci a redonné vie à une marque datant de 1885, née à la demande de Napoléon III après la victoire du général Mac Mahon à Malakoff. Si l’on peut de nouveau manger ces barres aux éclats de noisette, c’est au départ un peu par hasard : c’est lorsque ses clients lui ont dit que sa pâte à tartiner leur rappelait le chocolat Malakoff que Romain Chollier s’est mis en tête de reconstituer la recette originale.

Pour en savoir plus, consultez l’histoire de ce chocolat au parfums d’enfance.