Déferlante de gel sur le vignoble

Nous ne sommes pas passés entre les mailles du filet dans la nuit du 7 au 8 avril dernier. Nos vignes, même celles qui sont généralement épargnées, ont été sévèrement touchées.

Hier encore nous enlevions les sarments de la taille et nous découvrions les bourgeons verts pomme plein de vigueur et plein de promesses. Aujourd’hui, le constat est sans appel, toutes nos vignes, à l’exception du Mourvèdre, ont été brûlées par ces températures extrêmement rigoureuses. Moins 6 degrés sur la plupart des parcelles, les bourgeons n’ont pas tenu le choc et sont désormais flétris, et recroquevillés sur eux-même. Les prochains jours nous montreront s’il y a de l’espoir de voir pousser de nouvelles pousses, mais à cet instant rien n’est certain.

Merci à tous ceux qui nous ont transmis leurs messages de solidarité, car c’est vrai que nous avons besoin de votre soutien pour passer cette nouvelle épreuve.

Il nous faut encore plus fortement qu’hier consommer local ! Acheter son vin directement au vigneron ici ou ailleurs pour que la filière viticole se remette de ce terrible épisode. Alors pour tous ceux qui sont sensible à notre passion, à notre métier, nous vous accueillons comme d’habitude dans notre espace de dégustation pour partager avec vous le fruit de notre travail.

A bientôt, et merci pour votre soutien.